Citoyens du monde, fumistes nationaux

« Nous devons vivre dans le monde que nous avons avec l’ensemble de ses divisions politiques et non pas le monde que nous souhaiterions avoir. Le meilleur moyen de servir des intérêts mondiaux est d’assumer nos responsabilités au sein des institutions politiques qui ont de l’importance : celles qui existent. » écrit D. Rodrik.

Publicités