La pousse a été forte en fin d’année / Les légumes ont manqué de froid

Un article de Paysan Breton (oui oui, je lis Paysan Breton) sur les conséquences des températures très douces sur le marché du chou fleur : prix d’équilibre, augmentation de l’offre et baisse de la demande… pour illustrer la microéconomie du marché ! C’est ici

Publicités