Comment devient-on un « homo bandus » ?

Une bande n’est pas un gang, même si elle verse dans la petite délinquance ou ce que Marwan Mohammed nomme « le banditisme bancal ». Le sociologue (voir notre entretien) la définit avant tout comme un groupe informel, dont la durée de vie oscille autour d’une dizaine d’années. Sa finalité serait sociale avant d’être matérielle.

La suite ici

Publicités